Targetvision, Caldwell, Bullseyes

il y a 3 semaines 5 jours #146 par Michel
Un retex fait pas des utilisateurs des systèmes de caméras présent sur le marché.
Vu ici: www.uvsonmidrange.com/t20380-logiciel-bulleye-target#228558

Sur Bullseyes (et similaires….TargetVision, Caldwell.), J’apporte les infos suivantes sous forme analytique.
ORIGINE US US US US
Nom Bullseye TargetVision Caldwell TargetCam
Language Français Anglais NON NON NON NON
RESOLUTION SYSTEME 0.9Mp 1.2Mp 0.9Mp 0,9Mp
Détection Cal 22 à 22m non non non non
Dist. De Travail normale 2-4M 3-5M 1,8-3M 5M
Distance de Travail Maximale ,,,,,,,,,,,,, ,,,,,,,,,,,,, ,,,,,,,,,,,,,,, ,,,,,,,,,,,,
OPTIQUE HD NON NON NON NON
OPTIQUE INTERCHANGEABLE NON NON NON NON
FOCALE ET IRIS REGLABLES NON NON NON NON
FORMAT IMAGE MJPEG MJPEG MJPEG VIDEO
SOFT SPECIFIQUE OUI OUI OUI OUI
TRANSMISSION WIFI WIFI WIFI UHF
WIFI RANGE 2KM? 2KM? 2KM? NON
VIDEO OUT NON ? ? YES

Je ne parle pas ici du système Spotal qui en dehors du fait qu’il ne fonctionne pas sous
Androïd mais Windows (à peine 1% du marché des tablettes) présente aussi des défauts
Rédhibitoires. Donc on voit que tous ces systèmes ont quasiment les mêmes défauts communs.
Très faible résolution, distance cible-caméra trop faible. Quant à la transmission si les
Constructeurs annoncent allégrement les 2km nos essais sur le terrain en diverses situations
Ne sauraient être aussi affirmatifs.

Coté soft, il faut distinguer 2 choses ; la 1ière c’est l’acquisition et le traitement du flux vidéo.
La 2nde c’est la partie marquage à l’écran des impacts et les calculs qui peuvent en résulter.

Coté marqueurs et calculs, pour Bullseyes c’est très correct. Cela serait discourtois de prétendre le
contraire.Mais….il y a mais, et cela vaut d’ailleurs pour tous les systèmes basés sur le même principe (ce n’est donc pas un défaut de conception spécifique à Bullseye), il faut rigoureusement que l’image fournie à l’écran soit parfaite sans distorsion aucune.
Aussi il faut impérativement connaître au millimètre près les dimensions réelles de la cible, qu’elle soit fixé de façon parfaitement plane de façon à ne pas présenter la moindre Ondulation. Ensuite et cela est le plus problématique il est impératif que l’axe optique de la caméra soit à la même hauteur que le centre de la cible. Sinon, et suivant les conditions locales de ciblerie la distorsion optique qui va en résulter enlève toute valeur aux résultats. Le même problème se rencontre avec les autres systèmes. Donc ils ne présentent
Un intérêt que relatif si ces conditions ne sont pas remplies. Ceci, peut toutefois être
Pratiquement annulé à conditions d’avoir recours à des optiques sélectionnées.
Si toutes ces conditions sont réunies on arrive facilement, en ce qui concerne les calculs sur le H+L, cercle de dispersion, écart extrême etc. à des écarts de2% maximum par rapport à ceux obtenus sur la cible carton qui fait référence.
En ce qui concerne l’acquisition et le traitement du flux vidéo, le coté le plus ennuyeux est qu’aucun d’entre eux ne dispose au niveau du soft de l’impérieuse nécessité de contrôle et d’ajustement des réglages fondamentaux du flux lumineux. Ce qui fait que même si le système garde intacte ses fonctions de détection des impacts, dans de très nombreux cas ils ne seront pas visibles ou mal à l’écran !
Ce n’est pas parce que le système peut fonctionner correctement sur un site donné à telle heure que la visualisation sera assurée à une autre heure sur le même site ou un autre, ceci en fonction des conditions d’éclairement .Donc pour être digne d’intérêt un système quelque soit doit fonctionner en toutes situations quelqu’elles soient. Puis se superpose le gros problème issu de la définition du bloc caméra ( caméra+optique). Ce n’est pas avec des capteurs de0.9 ou 1.2Mp que l’on peut faire grand-chose..il faut de la haute définition.
Quand on avons décortiqué le Bullseyes nous nous sommes très vite rendu compte que la détection dans le visuel noir des cibles était souvent problématique.
Le constructeur nous alors très benoîtement répondu qu’il connaissait le problème et qu’il recommandait d’éviter ce genre de cibles…Donc personnellement nous considérons Bullseyes et similaires comme de gentils jouets d’initiations.Egalement assez ennuyeux est l’aspect suivant : ce ne sont que des systèmes monoposte
Donc ne pouvant répondre à une escouade de tireurs sauf si chacun possède son propre
Système. Impossible d’adresser un ensemble de caméras sur un seul réseau de transmission,
D’une part et d’autre le logiciel ne peut gérer qu’une seule caméra.
En ce qui concerne le coté acquisition du flux d’images à partir de la caméra, et ici nous ne
Parlerons que de Bullseyes, hormis la caméra dédiée par son IP, il est impossible de vouloir
Y connecter une autre caméra car l’adresse Ip n’est qu’un élément du protocole de dialogue entre caméra et soft. Sauf à connaître celui, toute tentative sera vaine.


Notons donc que ce type de système impose une caméra très prés de la cible max 5M, que les impacts dans le noir ne se voient pas forcement, que les puissances utilisées en WIFI sont au normes US et donc pas compatible pour une utilisation en France. J'ai envoyé 3 mails chez Caldwell pour leur demander quelle puissance était utilisé, je n'ai jamais eu de réponses.

Connexion pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena